REPORTAGES
Quelques extraits d'aventures humaines

La Floutographie

Elle est née d’un hasard chanceux. J’étais à Nîmes pour la première fois en 1985 à l’occasion d’une Manade. Lorsque les chevaux furent lancés dans les rues bondées de gents, je n’ai pas eu d’autres choix de les photographier avec une vitesse extrêmement lente. Il en est sortie une série d’images merveilleuses qui jouxtaient entre peinture et photographie. Cette pratique me permet de restituer l’énergie et l’intention de ce qui se dégage du mouvement corporel.
 
Contactez-moi

N'hésitez pas à me contacter

Not readable? Change text. captcha txt

Tapez votre recherche et cliquez sur Entrez